08 septembre 2008

Mon corps sature. Mais, pour une fois, j’y suis pour quelque chose. Je m’étire dans mon lit, mon corps se courbe, se tend, se crispe et roule. Mes bras voyagent à travers l’immensité de mon lit. Mes yeux refusent de s’ouvrir, je me lève une fois, deux fois, trois fois. Je me recouche, il n’est pas encore temps. Sensation étrange d’être dans un manège, je me prends à faire un rêve aux répliques amusantes et j’éclate de rire, pour de vrai. Ces derniers jours furent un délicieux mélange d’entre rêve, d’entre fêtes,... [Lire la suite]
Posté par Gravity à 02:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

04 septembre 2008

[Carnet de voyage ] Alors quoi, j’ai passé un été merveilleux, de la pluie et du soleil, des massages, rien de cher (même les filles). Des matins purs, des nuits de fièvre, loin de Paris et ses refrains d’accordéons. J’échange les églises pour les temples et le négatif pour le positif. Ressourcement accompli. Je réalise que j’ai pour la première fois foulé ce sol à l’âge de 2 ans, et m’y revoilà bientôt 20 ans plus tard. Alors oui, mon plus grand bonheur dans ma vie aura été mes voyages.... [Lire la suite]
Posté par Gravity à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2008

...Il y a quelque chose de moi que je mets en jeu avec toi. La caboche pleine et la bourse vide.  Un Mariage et bientôt un an de plus.  Brecht qui avance à grand pas. Et je me lance à la recherche de mon futur je. Les pages se tournent, l'inspiration ne vient pas. Que jouer? Jouer, c'est la possibilité de recommencer une nouvelle vie. Et moi, je vais devoir beaucoup, beaucoup jouer.
Posté par Gravity à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2008

.. -         Faites gaffe à Camille, après ce qu’elle a appris hier elle risque de vouloir trop boire. Comme quoi, je suis plus proche d’Indiana Jones que je ne l’aurai cru. Ca y’est, mon père est devenu fou. Il m’appelle Indianette et signe ses mails Sean Connery. Comme quoi l’alcool sert à confronter les gens. Indiana Jones aurait du picoler pour discuter avec son père. L’alcool ne règle rien, mais il délie les langues (la mienne au moins). J’ai eu tout un coup... [Lire la suite]
Posté par Gravity à 01:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2008

. . - Saute toujours dans le vide, jamais dans ce plein. . Je sais enfin ce que je vais faire ces prochaines années. Et ma vie semble étrangement s’ajuster d’elle-même. Je me prends à me coucher tôt, à me lever tôt, à m’organiser, à moins boire, à faire des choses. Etrange. Vous pensez qu’une simple lettre « Félicitation vous êtes admise » peut vous changer aussi vite ? Moi pas, et pourtant… Hé Bananes et trognon de pommes. Entamer 5 livres à la fois, les... [Lire la suite]
Posté par Gravity à 22:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2008

[ Merci Lucie ] Hullabalette.canalblog.com
Posté par Gravity à 02:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mai 2008

. Et là, elle m’a dit, « tu crois au Karma ? ». Amoureuse de la nuit, j’ai pris la fâcheuse habitude de dormir le jour. Complètement décalée du reste du monde, j’ai l’amère sensation que ni le jour ni la nuit ne peuvent me suffire à lire tout ce que je veux lire, à voir tout ce que je veux voir. La chaleur intenable se transforme en pluie, la découverte d’araignées dans ma chambre ne me fait plus peur. Je bouge au ralenti, les pensées à 200 à l’heure. Je respire mieux, je comprends tout. Je me fie au cinéma... [Lire la suite]
Posté par Gravity à 07:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 avril 2008

Les rues sont encore blanches de neige quand j’ouvre la fenêtre, sortant à peine des marches du sommeil. Les grands rideaux du ciel s’ouvrent pour laisser passer les premiers rayons de soleil, qui bientôt aura pour lourde tâche de faire fondre toute cette non couleur. Il est trop tôt, la rue n’est qu’une voie déserte. Tentation d’un petit déjeuner au lit, tartines grillées et thé au citron. Présente, à la première heure de la journée, c’est moi, c’est rare. Ne dérangez pas le génie planteur d’idée au réveil, je... [Lire la suite]
Posté par Gravity à 00:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2008

Je n’ai jamais eu de problèmes dans ma vie pour donner aux autres ce qu’ils veulent. Mais personne n’a jamais été capable d’en faire autant. Les gens prennent tout, et ne se préoccupent jamais de l’être humain qui est pourtant bien présent. Saleté de parenthèse en effet. Je m’y perds de temps en temps. Une tête de mule expressionniste, ruminant entre deux bouffons. Ils ne savent rien, j’ai toujours marché libre. Croyez-moi, j’aurai préféré qu’on me laisse dans les bras de mes amants, avant de retrouver mon... [Lire la suite]
Posté par Gravity à 00:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mars 2008

...... Une chanson pour mon aimé, touchant à son absence Aux marées de son cœur, l’éclat de son sourire. .......... Dans dix ans il sera toujours mort. Pendant que je vivrai avec, voyagerai avec, pendant que des jours passeront où je n’y penserai même pas. Pendant que je serai une vieille dame en train d’oublier mon nom il sera toujours mort, il sera toujours mort.
Posté par Gravity à 02:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,